plan


plan

1. plan, plane [ plɑ̃, plan ] adj.
• 1520; lat. planus
1Sans aspérité ni inégalité, qui ne présente de courbure en aucun de ses points (surface). 1. plat, uni; 2. plan, planéité. Rendre plan : aplanir, niveler. Miroir plan. On définit « la surface plane, celle à laquelle une ligne droite se peut appliquer en tout sens » ( d'Alembert). Math. Courbe plane, tracée dans un plan.
2Géométrie plane, qui étudie les figures planes (opposé à dans l'espace).
⊗ CONTR. Courbe, gauche. ⊗ HOM. Plant; plane. plan 2. plan [ plɑ̃ ] n. m.
• 1553; subst. de 1. plan; cf. plain n. m. « plaine, terrain plat » (1138)
1Surface plane (dans quelques emplois). Toit en plan incliné. Mécan. Plan incliné : machine simple servant d'appareil de levage. — Plan d'eau : surface d'eau abritée, calme, susceptible d'être utilisée pour la navigation. — Plan de travail : dans une cuisine, surface plane utilisable pour diverses opérations. — Plan de cuisson : plaque encastrée dans un élément de cuisine, supportant des brûleurs à gaz ou des résistances électriques. — Aviat. Plan de sustentation d'un avion : aile(s), voilure ( biplan, monoplan) . « les vastes plans noirs des ailes » (Martin du Gard) .
2(1680) Géom. Surface contenant entièrement toute droite joignant deux de ses points. Plans sécants, tangents. Plans parallèles; perpendiculaires. Plan de symétrie. Dans la géométrie descriptive, la position d'un point est déterminée par sa projection orthogonale sur un plan de référence horizontal et sur un plan perpendiculaire au premier (plan vertical, frontal, de front). Plan méridien, passant par l'axe de révolution d'une surface de révolution. Plan tangent en un point à une surface : l'ensemble des tangentes à cette surface, formant un plan.
Sc., techn. Plan de l'équateur et plan de l'écliptique, qui passe par l'équateur, l'écliptique. — Plan de tir : plan vertical passant par la ligne de tir.
3Cour. Chacune des surfaces planes, perpendiculaires à la direction du regard (généralement verticales), représentant les profondeurs, les éloignements dans une scène réelle ou figurée en perspective (dessin, peinture, photo). Premiers plans (situés près de l'observateur). Au premier plan : à peu de distance. Seconds plans, plans éloignés ( arrière-plan, fond, lointain) .
(1874) Théâtre Chacune des divisions de la scène en profondeur. Fig. Mettre (qqch.) au premier plan, lui accorder une importance primordiale, essentielle. Mettre, reléguer au second plan. Mettre sur le même plan, sur la même ligne, au même niveau. — De premier, de second plan. importance, ordre. « pour devenir un homme de premier plan, il faut d'abord posséder une mémoire puissante » (Duhamel). Sur le plan de (et un subst.), sur le plan (et un adj. abstrait) :au point de vue (de), dans le domaine. Sur le plan de l'efficacité. Sur le plan logique, moral. « faire son salut, sur le plan spirituel si l'on croit à une vie future; sur le plan sentimental, si l'on tient à une vie terrestre » (Maurois).
4Spécialt (1918) Cour. (dans des expr.) Image (photo), succession d'images (cinéma) définie par l'éloignement de l'objectif et de la scène à photographier, et par le contenu de cette image (dimension des objets). Gros plan. Photo d'un objet en gros plan. Gros plan de visage, dans un film. Un très gros plan. Techn. Plan rapproché, plan serré (personnages cadrés à la hauteur des épaules). Plan américain (personnages coupés à mi-corps); plan moyen (personnages en pied); plan général, d'ensemble, etc. Tourner une scène en plan fixe, sans déplacer l'objectif. Plan d'archives : images provenant de documents d'archives. — Loc. fig. Gros plan sur... (dans un journal, une émission...).
Par ext. Cin. Prise de vue effectuée sans interruption; les images qui en résultent (et ce qui en reste après les coupures techniques). Longueur d'un plan. Montage en plans alternés. Plan-séquence : plan très long, constituant à lui seul une séquence.
plan 3. plan [ plɑ̃ ] n. m.
XIVe « pépinière »; var. de plant; sens étendu au XVIe, « assiette d'un édifice », avec infl. de 1. plain, 1. plan, puis « dessin directeur »
I
1(1558) Représentation (d'une construction ou d'un ensemble de constructions, d'un terrain, d'un jardin, etc.) en projection horizontale. Le plan d'un bâtiment. L'échelle d'un plan. Acheter un appartement sur plan. Lever, dresser, tracer un plan ( levé) . Plan de masse : document graphique donnant la position de bâtiments et de volumes construits. — Agencement particulier (visible sur le plan) d'un édifice, d'une agglomération... Plan centré, carré, tréflé. Plan en croix latine. Ville sur plan orthogonal (ou en échiquier). Milit. Plan directeur : carte très détaillée utilisée notamment par l'artillerie. — Cour. Carte à grande échelle d'une ville, d'un réseau de communications. Acheter un plan de Paris, du métro.
2Reproduction à une certaine échelle, généralement en projection orthogonale (d'une machine). diagramme, épure, schéma. Plan et élévation. Plans et maquettes d'un prototype d'avion. Par ext. Plan en relief.
II(v. 1600) Fig.
1Projet élaboré, comportant une suite ordonnée d'opérations, de moyens, destinée à atteindre un but. combinaison, dessein, projet. Élaboration d'un plan. Plan d'action. Avoir, exécuter un plan. Déranger les plans de qqn. Plan irréalisable. utopie. « On leur attribuait une préméditation, un plan, un calcul, qui leur étaient étrangers » (Michelet ). « D'ailleurs, à quoi bon m'encombrer d'un plan ? Mieux valait me fier à l'inspiration » (F. Mauriac). Plan de carrière. Tirer des plans sur la comète. (Belgique) Tirer son plan : se débrouiller.
Spécialt (au pr. et au fig.) Plans de bataille, plan de campagne. Plan stratégique. Aviat. Plan de vol : document établi par le pilote avant le vol et où figurent divers renseignements sur celui-ci (durée, itinéraire, etc.).
2(1669) Plan d'une œuvre, d'un ouvrage : disposition, organisation de ses parties, considérée après coup (abrégé, résumé) ou élaborée avant la composition. ⇒ cadre, charpente, canevas, ébauche. Plan d'une comédie, d'un roman. Le plan d'une dissertation. Plan de devoir donné comme modèle. corrigé. « On ne peut travailler à un ouvrage qu'après en avoir fait le plan, et un plan ne peut être bien fait qu'après que toutes les parties de l'ouvrage sont achevées » (B. Constant).
3(1875) Ensemble des dispositions arrêtées en vue de l'exécution d'un projet. planification, programme. Plan économique, financier; plan quinquennal. Plan à court, moyen, long terme. Plans de stabilisation, de redressement, d'austérité. (En France) Le Commissariat général du Plan. Plan d'urbanisme. Plan d'occupation des sols. Plan comptable. Plan-calcul, concernant le développement de l'informatique. Plan de travail, dans une entreprise : organisation du travail. ⇒ planning.
Psychol. Plan d'échantillonnage : sélection et estimation des échantillons.
(trad. de l'angl. media planning) Public. Plan médias : programme de publicité selon les supports.
(En France) Plan ORSEC (abrév. de organisation des secours) , déclenché par le préfet en cas de catastrophe.
Plan d'épargne : système d'épargne dans lequel le souscripteur s'engage à verser régulièrement certaines sommes.
4Fam. Projet de sortie, de distraction. Pour samedi soir, j'ai un plan d'enfer ! Par ext. Idée. Laisse tomber, c'est pas un bon plan !
5(laisser qqn en plant 1808; laissier en un plain XIVe, avec infl. de plant, plan) Fam. EN PLAN :sur place, sans s'en occuper. Laisser qqn en plan. abandonner, planter (là). Tous les projets sont restés en plan (cf. En suspens).

Plan document de prévision et cadre d'exécution de la planification en France, dont l'institution responsable est le Commissariat général du plan. (En France, douze plans de modernisation et d'équipement ont été élaborés : 1947-1953 [premier plan, dit « plan Monnet »] ; 1954-1957 ; 1958-1961 ; 1962-1965 ; 1966-1970 ; 1971-1975 ; 1976-1980 ; 1981-1983 ; 1984- 1988 ; 1989-1992 ; 1993-1997 ; 1998-2002.)

plan, ane
adj.
d1./d (En parlant d'une surface.) Qui ne présente aucune inégalité de niveau, aucune aspérité, aucune courbure; plat et uni. Surface parfaitement plane.
d2./d Géométrie plane, qui étudie les figures contenues dans le plan (par oppos. à géométrie dans l'espace).
|| GEOM Angle plan, courbe plane, inscrits dans un plan.
————————
plan
n. m.
d1./d Surface plane. Plan vertical, horizontal. Plan d'eau: étendue d'eau calme et unie.
Plan incliné, en pente. Accès en plan incliné.
|| Plan de travail: dans une cuisine, surface plane horizontale qui sert à diverses opérations.
d2./d GEOM Dans la géométrie euclidienne, surface telle que toute droite qui y a deux de ses points y est entièrement contenue. Plans sécants, tangents, perpendiculaires.
TECH Plan de tir: plan vertical qui passe par la ligne de tir.
d3./d Chacune des parties d'une image définie par son éloignement (réel ou figuré en perspective) de l'oeil. Premier plan, arrière-plan.
|| Spécial. Au théâtre, partie de la scène matérialisée par un plan vertical (rideau, décor, toile de fond).
d4./d Fig. Importance relative (de qqn ou de qqch). De premier, de tout premier plan: d'une importance primordiale.
Mettre deux choses sur le même plan, leur accorder la même importance.
|| Loc. Sur le plan (+ adj.), sur le plan de (+ subst.): du point de vue (de).
d5./d PHOTO, CINE Image, prise de vue définie par l'éloignement de l'objectif par rapport à la scène représentée, par le cadrage.
Gros plan: prise de vue rapprochée.
d6./d Par ext. CINE Suite d'images enregistrée par la caméra en une seule fois.
————————
plan
n. m.
aA./a
d1./d Représentation graphique (d'une ville, d'un bâtiment, d'une construction, etc.) en projection horizontale. Lever, dresser, tracer un plan. Syn. (Québec) carte.
|| Par ext. Représentation graphique (d'une machine, d'un appareil), le plus souvent en projection orthogonale.
d2./d Cour. Carte à grande échelle (d'une ville, d'un lieu, etc.). Plan de Paris. Plan du métro.
aB./a
rI./r Fig.
d1./d Disposition des différentes parties d'un ouvrage littéraire, d'un devoir scolaire, etc. Plan d'un roman, d'une dissertation, d'un article.
d2./d COMM Plan comptable: ensemble des règles édictées pour la présentation des bilans, des comptabilités.
rII./r
d1./d Ensemble ordonné de dispositions arrêtées en vue de l'exécution d'un projet. Arrêter, exécuter un plan d'action.
ECON Plan de redressement (de l'économie).
|| Par ext. Projet supposant une suite d'opérations. Faire des plans pour l'avenir.
|| Loc. (Belgique) Fam. Tirer son plan: se débrouiller, se tirer d'affaire. Tire ton plan tout seul.
d2./d Spécial. ECON Ensemble des directives décidées par les pouvoirs publics, concernant les orientations, les objectifs et les moyens d'une politique économique sur plusieurs années.
Le Plan: le plan économique d'une nation. Les objectifs du Plan.
rIII/r Loc. Fam. En plan.
d1./d Laisser qqn en plan, sans s'en occuper davantage.
d2./d Rester en plan, en suspens.

I.
⇒PLAN1, PLANE, adj.
A. —[En parlant d'une surface] Uni, plat, sans inégalités de niveau, sans courbure. M. Darwin considère un écran plan percé d'une ouverture sur laquelle on a placé un film très mince d'une substance homogène dont les atomes ont une masse M (L. DE BROGLIE, Bases interprét. mécan. ondul., 1963, p.77). Une glace est une feuille de verre (...) dont les faces sont bien planes, parallèles et polies (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p.69).
Qui donne l'impression d'une telle surface. Synon. plat. Les planes immensités du sud (VERNE, Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.210). Du côté de l'ouest, au bout des lointains, je cherchais des yeux la mer qui, parfois, quand on était allé très loin, montrait au-dessus de ces lignes déjà si planes, une autre petite raie bleuâtre plus complètement droite (LOTI, Rom. enf., 1890, p.32). Rives ternes, vert-de-grisées, si pareilles incessamment, entre lesquelles nous ramions encore, si planes, si calmes, si closes (GIDE, Voy. Urien, 1893, p.43).
P. exagér. Qui est horizontal. Des angles, des surfaces, verticales ou planes (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.85).
Spécialement
MATH., GÉOM. Angle plan. Angle formé par deux droites d'un même plan. L'angle plan du sommet (LAPPARENT, Minér., 1899, p.516). Courbe plane. ,,Courbe contenue dans un plan affine`` (CHAMB. 1981). L'équation d'une courbe plane, ou d'une surface (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.15). Figure plane. Figure contenue tout entière dans un même plan. Démontrer certaines propriétés des figures planes (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p.372). La géométrie plane est l'étude des figures planes (ROUX, MIELLOU, Géom., 1946, p.9). Les figures planes, les lignes, les volumes (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p.156). Géométrie plane (p.oppos. à géométrie dans l'espace). Section plane. ,,Intersection d'une surface et d'un plan affine`` (CHAMB. 1981). Surface plane. Synon. plan2.
PHYS., MÉCAN. [En parlant d'une onde] Dont les fronts sont des plans qui sont tous perpendiculaires à un même vecteur d'onde. Onde, oscillation plane. Mode de propagation d'une onde plane électromagnétique (PRAT, Opt., 1962, p.125). Les avantages «technologiques» inhérents en principe aux systèmes à oscillations planes ont favorisé un sectionnement du temps dès les premiers débuts de l'horométrie mécanique (BASSERMANN-JORDAN, Montres, horl. et pend., 1964, p.163).
OPT. Miroir plan (p.oppos. à miroir sphérique). Dont la surface est égale, sans courbure. On fera interférer de même l'onde directe transmise à travers l'air, avec l'onde réfléchie sur un miroir plan métallique (H. POINCARÉ, Théorie Maxwell, 1899, p.53).
B.Au fig., vx. Musique plane. Synon. de plain-chant. La musique plane n'admet pas d'accompagnement: elle doit se chanter, seule et sans orgue (HUYSMANS, En route, t.1, 1895, p.180).
REM. Plan-, élém. de compos., opt. [En parlant d'un verre, de lentilles] a) Plan-concave, adj. Dont une face est plane, l'autre concave (v. lentille II B 3). b) Plan-convexe, adj. Dont une face est plane, l'autre convexe (v. lentille II B 3).
Prononc. et Orth.:[], [plan]. Homon. et homogr. plan1 (bot.); plane (de planer1,2). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1520 superficie plane (E. DE LA ROCHE, Arithm., f° 227 r° ds GDF. Compl.). Empr. au lat. planus «plat, uni, égal» (cf. plain).
DÉR. Planéité, planité, subst. fém. Caractère de ce qui est plan. Synon. planitude. Non seulement les rios manquaient, car la planité du sol ne leur offrait aucun lit favorable, mais les mares artificielles creusées de la main des Indiens étaient également taries (VERNE, Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.157). Une lame de verre de très bonne qualité dont la planéité des faces a été optiquement contrôlée par un procédé interférentiel (PRAT, op.cit., p.104). [planeite], [planite]. 1res attest. 1794 planéité (Ch.POUGENS, trad. de J. G. A. Forster, Voyage philos. et pittoresque sur les rives du Rhin, t.1, p.339 ds QUEM. DDL t.21), 1868 planité (VERNE, loc. cit.); dér. sav. de plan1, suff. -(ei)té, -(i)té.
BBG. —DUB. Dér. 1962, p.39.
II.
⇒PLAN2, subst. masc.
A. —1. MATH., GÉOM.
a) MATH. Espace vectoriel à deux dimensions (d'apr. CHAMB. 1972).
b) GÉOM. Surface plane illimitée, qui contient toute droite passant par deux de ses points. Plan euclidien; plan de symétrie. L'inversion appartient à la famille des transformations circulaires qui, étudiée dans le plan par Mobius (Theorie der Kreisverwandschaft, 1855), a été étendue à l'espace par Liouville, Laguerre et Darboux (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.41). Nous admettrons que chacun d'entre nous a une idée assez précise de ce qu'est un point dans un plan, une droite (WARUSFEL, Math. mod., 1969, p.22).
Plan affine. ,,Espace affine de dimension 2`` (BOUVIER-GEORGE Math. 1979).
Plan horizontal. Le second [gouvernail de la torpille] a pour but de ramener la torpille dans un plan horizontal fixé à une certaine profondeur au-dessous de l'eau (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., 1890, p.634).
Plan osculateur.
Plan vertical. Plan perpendiculaire à l'horizontale du lieu. Un pendule simple, susceptible d'osciller dans un plan vertical donné, reste en équilibre lorsque sa position initiale est verticale (descendante) et quand sa vitesse initiale est nulle (Gds cour. pensée math., 1948, p.72).
2. P. ext. Surface plane à laquelle on rapporte certaines directions déterminées.
a) ANAT. ,,Répartition de la masse constituant le corps humain dans ses différents segments, envisagés en surface dans le plan frontal`` (GARNIER-DEL. 1972).
Plan frontal. ,,Tout plan vertical perpendiculaire au plan sagittal. Un tel plan est sensiblement parallèle au plan de l'os frontal`` (MILL. Vision 1981).
Plan sagittal. ,,Plan vertical parallèle à un axe antéro-postérieur de la tête et passant par un point situé à mi-distance entre les deux yeux. (...) c'est un plan de symétrie de la tête`` (MILL. Vision 1981).
b) ASTRON. Plan de l'écliptique (v. ce mot II); plan équatorial (v. ce mot I A 2); plan méridien. Plan de l'équateur. Cadrans solaires équatoriaux (...). La table est (...) parallèle au plan de l'équateur (BASSERMANN-JORDAN, Montres, horl. et pend., 1964, p.110).
c) AÉRON., AVIAT. Plan alaire. Plan de sustentation. Surface importante. Les surfaces planes inclinées [d'un cerf-volant] sur lesquelles agit le vent reçoivent le nom de plans de sustentation (MARCHIS, Nav. aér., 1904, p.530).
d) BALIST. Plan de site. Plan contenant la droite passant par la bouche de la pièce et le but (d'apr. LEDIEU, CADIAT, op. cit., p.16).
e) OPT., MÉCAN. DES FLUIDES
Plan focal. V. focal A 1.
Plan d'incidence. Plan contenant la normale à la surface réfléchissante ou réfringente et le rayon incident à cette surface. En pénétrant dans le milieu transparent (...) il [le rayon lumineux] se rapprochera alors de la normale au plan d'incidence (METTA, Pierres préc., 1960, p.26).
Plan de polarisation. ,,Plan caractéristique des appareils polariseurs, tel qu'un rayon de lumière naturelle qui frappe le polariseur, en pénétrant dans ce plan, est transformé en un rayon de lumière dont la vibration possède une direction fixe, perpendiculaire au plan de polarisation`` (Méd. Biol. t.3 1972):
1. Les mesures d'absorption, de déphasage, de réflexion, de rotation du plan de polarisation des ondes constituent le moyen le plus puissant de détermination des caractéristiques d'un plasma.
Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.319.
f) CRISTALLOGR. Plan de clivage. Plan suivant lequel un cristal se découpe naturellement. Dans la grande majorité des cas, les plans de clivage sont les plans les plus denses du réseau de Bravais (FRIEDEL, Cristallogr., 1926, p.415).
3. [Dans des empl. techn.] Surface plane limitée.
a) MÉCAN. Plan incliné. V. incliné II B.
b) MINES ET CARR., GÉOL.
Plan incliné
♦ ,,Galerie qui sert à la circulation des berlines ou au transport des produits sur un convoyeur`` (Lar. encyclop., p.534):
2. Au bout de quelques minutes, cette position devenait un supplice, une angoisse intolérable, si pénible, qu'il se mettait un instant à genoux, pour se redresser et respirer. Puis au plan incliné, c'était une corvée nouvelle.
ZOLA, Germinal, 1885, p.1168.
♦ ,,Dans une installation de forage on appelle plan incliné la partie reliant la passerelle de circulation du parc de stockage des tiges au plancher du derrick`` (Pétrol. 1964).
Plan de stratification. Plan de contact de deux couches ou deux strates dans la roche sédimentaire (d'apr. Eau 1981). Sous le terme d'argile schisteuse ou d'argilite, on désigne une roche argileuse se fendant suivant les plans de stratification (J. CAHEN, BRUET, Carrières, 1926, p.242).
c) SPORTS NAUTIQUES
Plan de dérive. ,,Partie immergée de la coque, vue longitudinalement`` (Lar. encyclop.). Sur les bâtiments sans voilure, la surface du plan de dérive n'a pas besoin d'être grande (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t.2, 1892, p.257).
Plan d'eau. Espace aquatique destiné aux manoeuvres de navires, d'hydravions, etc. ou réservé aux sports nautiques. Les plans d'eau du canal Saint-Martin (NIZAN, Conspir., 1938, p.206).
d) ÉQUIP. MÉNAGER
Plan de travail. ,,Surface plane servant de table et où l'on peut exécuter divers travaux ménagers`` (Lar. Lang. fr.). Les moules et le petit matériel de pâtisserie et de découpage, près du plan de travail, dans un tiroir par exemple (M. RICHARD, Gouverner sa maison, 1975, p.75).
Plan de cuisson. Plaque métallique supportant les brûleurs à gaz ou les résistances électriques sur lesquels on fait cuire les aliments. Voir M. RICHARD, op. cit., p.76.
B. — 1. Dans la perception visuelle d'un ensemble à trois dimensions, ou dans sa représentation en perspective, chacun des plans perpendiculaires à la direction du regard, représentant les profondeurs, les éloignements. Premiers plans; plans éloignés; à l'arrière-plan.
a) [Dans une scène réelle] Les ormes des routes et les peupliers des prairies dessinent de larges plans superposés, et entre leurs lignes sombres, la brume s'accumule (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p.263):
3. Beau temps, vent du nord. (...) Vue très vaste (...). Plusieurs plans de collines dans la perspective: Montmartre, Mont-Valérien, Saint-Denis.
MICHELET, Journal, 1835, p.163.
b) THÉÂTRE. Division de la scène en profondeur, matérialisée par le rideau, les châssis des décors, la toile de fond. Le duc s'incline, Gabrielle salue également et sort premier plan droit (FEYDEAU, Dame Maxim's, 1914, II, 6, p.40). Au deuxième plan à droite, porte d'entrée sur le vestibule (COCTEAU, Parents, 1938, I, 1, p.185).
c) [Dans une oeuvre artist.] DESSIN, SCULPT., p.anal., MUS. Ma statuette offre de la tête aux pieds quatre plans qui se contrarient alternativement (RODIN, Art, 1911, p.258). Rapports harmoniques [dans les quatuors de Beethoven]: Le plan tonal, très étudié, est ordinairement construit sur l'arpège de l'accord parfait (MARLIAVE, Quat. Beethoven, 1925, p.XIII).
2. [Dans des loc.; dans une scène réelle ou une oeuvre artist.] Au premier plan, au second plan; plan intermédiaire. Un admirable rideau d'arbres de second plan, que dorent l'automne et le soleil couchant, baignant dans l'huile grasse et qui semble un pastel, —obtenu en donnant à toutes les accentuations l'aspect d'un estompage (GONCOURT, Journal, 1860, p.805). Sur la droite, le regard, arrêté par le promontoire aigu du sud-est, ne pouvait déterminer si la côte se rattachait par un brusque retour à quelque terre d'arrière plan (VERNE, Île myst., 1874, p.86).
3. Au fig.
a) Manière de considérer les choses, domaine, niveau auquel on les situe. Plan international, juridique, national. Transférés dans un plan idéologique qui est le sien, les illettrés sont aussi subtils et diserts que lui (BLANCHE, Modèles, 1928, p.118). Un plan intellectuel et moral supérieur (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.200).
LING. ,,Le concept de plan (distinct de celui de niveau ou de rang) a été introduit en linguistique structurale pour définir la relation entre le signifiant, ou plan de l'expression, et le signifié, ou plan du contenu`` (Ling. 1972).
b) [Dans des loc.] Place occupée par une personne ou par une chose, relativement à d'autres personnes ou à d'autres choses, selon l'importance qu'elle revêt à un moment donné.
) Au premier plan. Au niveau le plus important (des préoccupations). Les géométries non-euclidiennes (...) sont venues au premier plan de l'actualité mathématique (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p.140). Au second plan. À un niveau de moindre importance. Bressant entre, mal rasé, commence par refuser assez nettement le rôle, nous dit que tous les autres rôles sont superbes et mettent le sien au second plan (GONCOURT, Journal, 1865, p.192). M. de Lamartine me semblait élégant et nuageux sans plus. À partir de ce jour, la poésie passa au second plan (GYP, Souv. pte fille, 1928, p.62).
De (tout) premier plan. Qui est remarquable, de premier ordre. Il y a presque toujours (...) dans son entourage de famille ou de société, quelque personnage de premier plan qui répond particulièrement à l'idéal qu'une jeune fille peut se faire d'un mari (FEUILLET, Honn. d'artiste, 1890, p.23). De second plan. Sans grand intérêt, sans grande qualité. Ce premier volume nous montre en M. de Barante un homme de beaucoup de tact, de sens et finesse, un homme de second plan, mais qui a bien son originalité (A. FRANCE, Vie littér., 1892, p.38).
À l'arrière-plan, au dernier plan. L'époque romantique (...) avait relégué [le danseur] au dernier plan (BRILLANT, Probl. danse, 1953, p.98).
) [Dans des loc. introd. par sur]
Sur le plan + adj., sur le plan de + subst. Dans le domaine (de), du point de vue (de). Chez Bach, le sentiment n'est presque jamais sur le plan humain, mais il lui suffit de quelques notes pour nous transporter dans le monde de l'absolu, qui est le sien (GREEN, Journal, 1954, p.249):
4. ... quel que soit celui des deux auquel on attribue le rôle d'original ou de reflet, le mythe et le rite se reproduisent l'un l'autre, l'un sur le plan de l'action, l'autre sur celui des notions.
LÉVI-STRAUSS, Anthropol. struct., 1958, p.257.
Sur le même plan. Avec la même importance. Parlant de tout sur le même plan, il nous disait: «Nous sommes allés une fois à l'opéra-comique (...)» (PROUST, Sodome, 1922, p.1086).
Mettre, placer sur le même plan que. Mettre, placer sur le même niveau que; ne faire aucune différence entre. Vous mettre sur le même plan qu'elle! Vous poser en rivale généreuse! Rivale de qui? Pourquoi pas d'une midinette? C'est incroyable! (COLETTE, Naiss. jour, 1928, p.51).
Sur tous les plans. Dans tous les domaines, sur tous les points. Il faut un animateur, un homme qui sur tous les plans donne à tous des directives (BARRÈS, Cahiers, t.11, 1916, p.186).
Rem. Au plan de. Synon. de au niveau de. Selon R. Le Bidois (Le Monde, 17 déc. 1969) la loc. au plan de est doublement fautive: sémantiquement et grammaticalement (d'apr. DUPRÉ 1972).
C.PHOT., CIN. Partie d'une séquence tournée dans les mêmes conditions de prise de vues, caractérisée par le cadrage de l'image et par l'importance donnée à son contenu selon la position de la caméra; p.ext., prise de vues effectuée sans interruption; p.méton., images, fragment de film qui en résultent. Plan par plan, changement de plans. Le problème [au cinéma] n'était pas dans le mouvement d'un personnage à l'intérieur d'une image, mais dans la succession des plans (MALRAUX, Voix sil., 1951, p.121). Le plan est l'unité dramatique du film (G. BOUNOURE, Regards sur cin., 1953, p.486).
Plan-séquence. Long plan constituant une séquence entière.
Plan + adj. Le plan général (...) donne une vue globale de la scène (COHEN-SÉAT, Vocab. filmologie, 1946, p.204). On n'utilisera pas cette fois les rails et le chariot, car on va tourner un plan fixe où la caméra n'aura pas à se déplacer (CHARTIER, DESPLANQUES, Derr. écran, 1950, p.25):
5. Le plan d'ensemble, comme son nom l'indique, doit comporter la totalité du décor du film sans souci des personnages qui y évoluent. En extérieur on l'appelle aussi plan lointain.
BERTHOMIEU, Essai de gramm. cin., 1946, p.38.
Plan américain. Plan qui représente les personnages cadrés à mi-corps. Le plan américain ou plan rapproché est un plan très utilisé, car il permet d'isoler les personnages les uns par rapport aux autres (BERTHOMIEU, Essai de gramm. cin., 1946, p.39). La scène est traitée en plan américain pour que le spectateur puisse goûter les expressions simples et naturelles des trois interprètes (SADOUL, Cin., 1949, p.20).
Plan de + subst. Lorsque les positions des acteurs dans les deux plans ne coïncident pas, le monteur utilisera un artifice, en intercalant un plan de coupure, destiné à masquer ce défaut (Éc. techn. du cin. p.corresp., Le Montage du film, 1945, p.27). V. supra ex. 5.
Gros plan. V. gros1 I B 1 d.
Premier plan. Synon. de gros plan.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1553 «surface plane limitée» (J. MARTIN, Art de bien bastir, f° 120 r° ds GDF. Compl.); spéc. 1799 plan horizontal (G. MONGE, Géométrie descriptive, p.65); 2. p.ext. empl. concr. a) 1637 phys. plan incliné (DESCARTES, Lettre à Huygens, Explication des engins, 5 oct. ds OEuvres, éd. F. Alquié, t.1, p.805); b) 1855 hydrol. plan d'eau «niveau de l'eau d'une rivière, d'un canal, etc.» (E. GRANGEZ, Voies navigables en France, p.350 ds LITTRÉ); 1935 plan d'eau «étendue d'eau» (R. CHAMBE, Enlevez les cales, p.23); c) 1904 aéron. plan de sustentation (MARCHIS, loc. cit.); 3. 1869 sc. et techn. «surface plane idéale à laquelle on rapporte certaines directions déterminées» (LITTRÉ); spéc. a) 1901 opt. plan focal (H. POINCARÉ, Électr. et opt., p.516); b) 1922 id. plan réflecteur (M. DE BROGLIE, Rayons X, p.120); c) 1926 géol. plan de stratification (CAHEN, BRUET, Carrières, p.242); d) 1942 biol. plan de segmentation (CAULLERY, Embriol., p.32); 1961 astron. plan fondamental (KOURGANOFF, Astron. fondam., p.27). B. 1. 1678 beaux-arts (H. TESTELIN, Conf. ds H. JOUIN, Conf. de l'Ac. Roy. de peint. et de sculpt., p.185 ds BRUNOT t.6, p.735, note 5: le clair et l'obscur doivent s'éteindre en s'éloignant sur un plan perspectif proportionnément selon la dégradation des règles); 2. 1803 «chacune des divisions de la scène d'un théâtre en profondeur» (GUILBERT DE PIXER., Coelina, indications précédant l'acte III, p.41); 3. 1835 «place occupée par une personne ou par une chose, selon l'importance qu'elle revêt à un moment donné, par rapport à d'autres personnes ou à d'autres choses» placer au second plan (STENDHAL, L. Leuwen, t.3, p.111); 1890 personnage de premier plan (FEUILLET, Honn. d'artiste, p.23); 1901 mettre sur le même plan (JAURÈS, Ét. soc., p.24: Il met sur le même plan, il coud dans le même sac, les réactionnaires, les modérés, les radicaux socialistes); 4. 1908 «manière de considérer les choses, domaine auquel on les rattache» (BARRÈS, Cahiers, t.6, p.26); 1916 sur tous les plans (ID., ibid., t.11, p.186); 5. cin. a) 1919 plan rapproché (DIAMANT-BERGER, Le Cin., p.155, note 1); b) 1928 gros plan (BLANCHE, Modèles, p.167); c) 1944 plan américain (École techn. du cin. p.correspond., La Préparation d'un film, cours n° 10, p.8); d) 1946 plan moyen (BERTHOMIEU, Essai de gramm. cin., p.39); d) id. plan d'ensemble (ID., ibid., p.38). Subst. de plan1. Bbg. LE BIDOIS Délire 1970, pp.167-169. — QUEM. DDL t.6.
III.
⇒PLAN3, subst. masc.
A. —Représentation en projection horizontale (d'une construction ou d'un ensemble de constructions, d'un terrain, d'un appareil); p.méton., dessin schématique représentant diverses parties d'un tout. Plan d'une ville, du métro; plan d'un musée, d'un magasin; consulter, dresser, réaliser, tirer, tracer un plan; acheter (un appartement) sur plan; plan de montage (d'un appareil). Plan en relief (Ac.). Plan à vol d'oiseau (Ac. 1935). Établissement du projet définitif avec devis et plans à l'appui (CHARDON, Trav. publ., 1904, p.127). Un palais peut exister d'abord en idée, puis en dessins et plans sur le papier (ALAIN, Propos, 1921, p.278):
1. ... je ne connais pas en entier le chemin qui d'ici vous y conduirait. (...) je vous ai mis sur le plan quelques indications que vous n'aviez pas...
ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p.155.
Lever un plan. V. lever1 I B 1 a et planchette B 5.
Faire l'élévation d'un plan. ,,Après que le dessin fondamental d'un édifice a été tracé sur le papier, représenter tous les dehors du même édifice en élévation`` (Ac. 1835-1935).
CARTOGR., ADMIN., ARCHIT. Plan cadastral (dér. s.v. cadastre); plan cavalier (v. cavalier2); plan coté (v. coter I B 1); plan géométral; l'échelle d'un plan; les plans d'un bâtiment.
Plan perspectif. Plan géométral mis en perspective (d'apr. BÉG. Dessin 1976). C'est un atlas, mais qui contient deux plans curieux: celui de Limoges (...), plan perspectif, d'ailleurs inexact; celui de Cahors, plan perspectif pour une partie, géométral pour une autre, dont se sont servis Tassin et Mérian (P. LAVEDAN, Urban., 1926, p.165).
Plan relevé (vx). Le plan d'un édifice est le tracé horizonal de celui-ci, représenté comme si on l'avait scié à sa base (...). On appelait autrefois plans relevés les dessins en élévation d'une construction (BÉG. Dessin 1978).
Plan de masse, plan-masse. Plan d'ensemble d'un groupe de bâtiments représentés en vue aérienne et destiné à rendre compte de leur position. Le projet d'ensemble est également étudié en ce qui concerne le plan-masse et l'esthétique par le conseil supérieur d'urbanisme et d'architecture (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.355).
Plan topographique. ,,Représentation plane, précise et détaillée d'une certaine portion de terrain, généralement à très grande échelle`` (Topogr. 1980).
ARCHÉOL. Forme particulière d'un édifice, visible sur le sol ou représenté en projection. Le plan d'une église. [La] chapelle [de Jeust, près de Thionville] a été détruite jusqu'au sol en 1814, pour la défense de Thionville. Le plan seul est resté (LENOIR, Archit. monast., 1856, p.4, note 1).
ART MILIT. Plan directeur. Carte très détaillée, utilisée notamment par l'artillerie. Cocon explique à son voisin la disposition de l'enchevêtrement de nos tranchées. Il a vu un plan directeur et il a fait des calculs (BARBUSSE, Feu, 1916, p.32). Un plan directeur, c'est pas le terrain! On ne se rend bien compte que sur place. Emmène-moi, je te piloterai (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p.193).
B.Au fig.
1. Projet élaboré, comportant une suite ordonnée d'opérations, en vue de réaliser une action ou une série d'actions. Plan d'ensemble, de conduite, d'avenir; plan réalisable; plan d'un complot, d'une conspiration; approuver, arrêter, bâtir, combiner, définir, développer, échafauder, élaborer, esquisser, exécuter, exposer, forger, former, mûrir, réaliser, suivre un plan; adoption, application, élaboration, exécution, préparation, réalisation d'un plan; être fidèle à son, ses plan(s). J'ai un petit plan assez sagement conçu (PONSON DU TERR., Rocambole, t.3, 1859, p.420). Je déjeunai, l'esprit libre, presque joyeux, dans un état de bien-être que je n'avais pas éprouvé depuis longtemps et comme si la trahison de Robert, bien loin de déjouer mes plans, les eût servis (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p.221). Je me mis à dresser des plans très rapidement (SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p.97).
a) Avoir son plan. Avoir une idée précise de ce que l'on veut faire. Seul Cirillo se tenait menaçant à sa place de «frère responsable»; vis-à-vis de celui-là Paulina avait son plan (JOUVE, Paulina, 1925, p.115).
b) Tirer des plans. Faire des projets. L'après-midi s'écoula pour nous à tirer des plans. Dès le soir, nous arrêtions de nous évader le lendemain en cours d'étape (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.366):
2. ... le grand goût de M. de Coantré était aujourd'hui de dormir. Toujours il avait aimé s'étendre sur son lit dans la journée. (...) il prenait alors en main un crayon et un papier, et était censé provoquer et noter des idées touchant l'amélioration de sa situation matérielle: il appelait cela tirer des plans.
MONTHERL., Célibataires, 1934, p.827.
Tirer des plans sur la comète.
Arg. Se débrouiller (d'apr. ESN. 1966). Il n'est pas du génie pour rien. Est-ce que ce n'est pas son métier de tirer des plans [?] (VIDAL, DELMART, Caserne, 1833, p.196).
Tirer un plan. Faire un projet (d'évasion) (d'apr. ESN. 1966). J'ai tiré un plan qu'il faut exécuter à la Sorgue tombante (ANSIAUME, Arg. bagne Brest, 1821, p.337). Tirer un plan. ,,Imaginer quelque chose pour sortir d'embarras`` (DELVAU 1867). Tirer un plan. Faire un mensonge (d'apr. ESN. 1966). Il n'y a plus de place pour les amis!!! tu veux rire, la mère, c'est un plan que tu nous tires là. —Non (...) repassez dans un quart d'heure (VIDOCQ, Mém., t.2, 1828-29, p.95).
Région. (Belgique), pop. Tirer son plan. ,,S'en tirer, se tirer d'affaire`` (BAET. 1971, p.420).
c) P. anal., loc. arg. vx. Y avoir plan, ne pas y avoir plan. Y avoir moyen, ne pas y avoir moyen. Patron, est-ce qu'il y a plan? (...) moyen de travailler chez vous? (RIGAUD, Dict. jargon paris., 1878, p.268). Peut-on arriver au coeur de Jeannette? —Oui, il y a plan... en casquant (FRANCE 1907).
d) Plan de + subst. d'action. Un vaste plan de restauration des peintures a été entrepris (Musées Fr., 1950, p.14).
) ART MILIT. Plan de campagne, de sabotage. Donc, le matin de Waterloo, Napoléon était content. Il avait raison; le plan de bataille conçu par lui, nous l'avons constaté, était en effet admirable (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.392). Il s'agissait de m'entendre avec lui sur l'exécution du nouveau plan d'opérations concernant la bataille Verdun-Laon-Amiens que j'avais décidée (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.316). Le plan d'action serait le suivant: débarquement à Majunga, (par surprise, si possible) (...). Occupation de ce point (...). Marche rapide sur Tananarive (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.581).
) P. méton. Document prévoyant des dispositions à prendre. Plan de manoeuvre, plan d'opérations (vieilli); plan de protection, de renseignement.
ART MILIT. Plan des feux. Document établissant l'ensemble des dispositifs de feu (infanterie, artillerie, aviation) prévus pour une mission déterminée, et indiquant les modalités du déclenchement des tirs (d'apr. Lar. encyclop.).
AVIAT. Plan de vol. Document rempli obligatoirement par le pilote avant l'envol, et comportant des indications sur l'itinéraire, l'altitude, le nombre de personnes à bord, l'heure de départ (d'apr. BARR. 1974).
P. anal., ASTRONAUT. Après avoir parcouru autour du globe près d'un million de kilomètres, le cosmonaute américain s'est posé à 3,6km du point prévu. Il est à peine besoin de souligner la précision extraordinaire que ce résultat suppose dans le calcul du plan de vol des engins spatiaux (La Croix, 18 mai 1963 ds GUILB. Astronaut. 1967).
2. LITT., BEAUX-ARTS. Ordonnance générale d'un ouvrage de l'esprit, disposition, organisation de ses parties. Tracer un plan; faire le plan d'un ouvrage; refaire son plan plusieurs fois; plan d'une conférence, d'un exposé, d'un livre, d'une pièce de théâtre; plan détaillé. On entend par ces trois mots, le plan, la coupe, l'élévation, trois genres de dessin par lesquels l'architecte se rend compte à lui-même des divers aspects de son édifice futur, sous les trois dimensions, hauteur, largeur et profondeur (Ch. BLANC, Gramm. Arts dessin, 1876, p.72). Ce petit livre, où l'on voudra bien ne chercher ni plan, ni composition, car il n'est qu'un recueil d'articles de journal (COPPÉE, Bonne souffr., 1898, préf., p.6):
3. La Fugue est le plus bel exemple d'architecture musicale qu'on ait trouvé. Son plan consiste en une exposition très simple de l'idée mélodique principale et des idées accessoires, à les combiner ensuite entre elles de façons différentes et de manière que l'intérêt de la composition aille sans cesse en croissant depuis le commencement jusqu'à la fin.
RATEZ, Contrepoint et fugue, 1901, p.73.
3. ÉCON., POL. ,,Document définissant, pour une période déterminée, les objectifs des pouvoirs publics, soit dans un ou plusieurs secteurs, soit dans la totalité des secteurs de l'activité du pays ou d'une région`` (Admin. 1972). Programmes et plans économiques; plans nationaux, d'entreprise; le Ve plan; le plan quinquennal; plan financier. Création, auprès du plan, d'une commission nationale d'aménagement du territoire (Amén. terr., 1964, p.38). Conseil supérieur du plan (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.130).
Commissaire, commissariat (général) au plan.
Plan Marshall. ,,Aide temporaire (1949-1952) accordée par les États-Unis d'Amérique à 16 nations d'Europe`` (BARR. 1967). Le plan Marshall doit se terminer le 30 juin 1952 (SCELLE, Fédéralisme eur., 1952, p.50).
Plan Orsec (abrév. de organisation des secours). Plan de secours en cas de sinistre touchant une population ou une région importante. P. anal. C'est en effet en petit comité, presque clandestinement, que Jean-Pierre Soisson, un tout petit nombre de directeurs techniques nationaux et quelques «vieux barons» du sport français —Honoré Bonnet, par exemple —ont mis sur pied ce «plan Orsec» (Le Point, 16 oct. 1978, p.148, col. 2).
Plan(-)calcul. Ensemble des mesures prises par le gouvernement français pour développer l'industrie de l'informatique. Le plan calcul comporte des contrats d'études entre les Pouvoirs publics d'une part et certaines grandes sociétés construisant des calculateurs électroniques d'autre part (CIDA 1973).
Plan comptable. Système de comptabilité qui réalise, dans un but de normalisation, une classification rationnelle des comptes pour permettre leur interprétation et la comparaison de leurs résultats (d'apr. Admin. 1972). Service de comptabilité (appelée comptabilité analytique d'exploitation dans le nouveau plan comptable de 1947) (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p.219). Le plan comptable général définit les règles communes à toutes les comptabilités (Admin. 1972).
Plan de + subst. Plan d'action, d'aide, de développement, d'extension, de financement, de redressement, de stabilisation, de travail; plan d'austérité; plan de reboisement. Plans de modernisation et d'équipement du tourisme (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p.184).
Plan national d'aménagement du territoire. ,,Plan aménageant le développement économique des diverses régions de France pour les années 1962/1980`` (BARR. 1974).
Plan d'épargne. ,,Formule d'épargne proposée au public par des institutions financières et visant à la constitution d'un capital au moyen de versements périodiques`` (BERN.-COLLI Extr. 1976). Les plans d'épargne peuvent être jumelés avec les plans d'épargne-logement (CIDA 1973).
Plan d'occupation des sols (P.O.S.). ,,Plan qui fixe dans le cadre des orientations d'un schéma-directeur d'aménagement et d'urbanisme, s'il en existe, les règles générales et les servitudes d'utilisation des sols, qui peuvent notamment comporter l'interdiction de construire`` (Admin. 1972).
Plan d'urbanisme. ,,Document sur lequel sont indiquées les conditions d'aménagement projetées dans les limites du territoire intéressé et qui contient un règlement définissant les conditions d'utilisation du sol et de la construction des bâtiments`` (LEMEUNIER 1969).
4. HIST., SC., BIOL. Théorie de l'unité du plan de composition. Dès 1795 (...) il écrivait [E. Geoffroy Saint-Hilaire] dans son Mémoire sur les rapports naturels des Makis: «La nature n'a formé tous les êtres vivants que sur un plan unique, mais qu'elle a varié de mille manières dans toutes ses parties accessoires» (E. PERRIER, Philos. zool. av. Darwin, 1884, p.93).
C.Loc. En plan
1. Familier
a) Laisser (qqc., qqn) en plan. Laisser (quelque chose) inachevé, en suspens (d'apr. Ac. 1935); quitter brusquement quelqu'un, l'abandonner à son sort. Ils vous laissent en plan au milieu d'affaires plus inextricables et plus redoutables que la forêt de Bondy (MONTHERL., Célibataires, 1934, p.766). V. évincer B ex. de Cocteau.
b) Rester en plan. Rester en suspens. Je reste en plan au milieu de ma phrase, sans pouvoir la terminer (E. DE GONCOURT, Faustin, 1882, p.182).
2. Pop., vx. Mettre en plan. Mettre en gage (au mont-de-piété, chez un prêteur). Une seule chose lui fendit le coeur, ce fut de mettre sa pendule en plan, pour payer un billet de vingt francs à un huissier qui venait la saisir (ZOLA, Assommoir, 1877, p.645). Courir chez le gros major ou mettre sa bague en plan. Elle préféra courir chez le gros major (Les Propos de Commandeur ds FRANCE 1907).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Selon LITTRÉ il faudrait écrire ,,en plant`` (de planter) mais plan a prévalu. Étymol. et Hist.A. 1. 2e moitié XVes. être en plant «être en prison» (Fr. VILLON, Ballades en jargon, éd. A. Lanly, X, 6, p.134), attest. isolée; 1835 plan «prison» (RASPAIL, 20 sept. ds Le Réformateur, p.2); 2. 1773 mettre en plan «mettre en gage» (d'apr. ESN.); 1808 (HAUTEL); 3. 1821 laisser (qqn) en plan (J. C. L. P. DESGRANGES, Petit dict. du peuple); 1869 laisser tout en plan (LITTRÉ); 4. 1866 rester en plan «rester en otage quelque part, quand on n'a pas l'argent pour payer sa consommation» (DELVAU); 1882 id. «rester en suspens» (E. DE GONCOURT, loc. cit.). B. 1. 1520-46 plant «assiette, implantation de ce qui est édifié sur le sol» (D. DE SAGREDO, Raisons d'archit. antique [trad. de l'esp.], 17 v° d'apr. M. CAGNON, S. SMITH ds Cah. Lexicol. 1971, t.19, n° 2, p.101). 2. 1538 plant «dessin directeur de l'implantation d'une construction, ou d'un ouvrage à réaliser» (doc. ds H. GRAILLOT, Nicolas Bachelier, Imagier et Maçon de Toulouse au XVIes., p.186 d'apr. M. CAGNON, S. SMITH, ibid.); 1563 plan (B. PALISSY, Recepte veritable, De la ville de forteresse ds OEuvres, éd. A. France, p.150); spéc. a) 1680 lever un plan (RICH.); b) 1856 plan géométral (MÉRIMÉE, Lettres Viollet-le Duc, p.244); c) 1963 plan-masse (Gds ensembles habit., p.32); 3. 1545 plant «dessin, tracé représentant en projection sur une surface horizontale, la disposition d'ensemble d'un édifice, d'une ville, d'une région» (J. MARTIN, Le Second Livre de perspective, de Sebastien Serlio Bolognois [trad. de l'ital.], 25 v° d'apr. M. CAGNON, S. SMITH, loc. cit); 1547 plan (ID., Architecture [trad. de Vitruve], p.6 r°); 1932 plan graphique (Lar. 20e). C. 1. 1627 «ensemble des dispositions adoptées en vue de la réalisation d'un projet» (MALHERBE, Ode ds Poésies, II, 10, éd. J. Lavaud, p.47, 129); spéc. a) 1821 tirer un plan (ANSIAUME, Arg. bagne Brest, f° 12 v°, § 337); 1833 tirer des plans (VIDAL, DELMART, Caserne, p.196); b) 1836 arg. pas plan «pas moyen» (DESLANDES et DIDIER, L'Enfant du faubourg, p.22 ds QUEM. DDL t.3); c) 1853 mar. plan des opérations (A. MAIZIÈRES, Nouv. archit. navale, p.73); 1911 milit. plan d'opérations (FOCH, Princ. guerre, p.54); 2. 1670 «ordonnance générale d'un ouvrage de l'esprit» (E. PÉRIER, Préface à l'éd. de Port-Royal des Pensées de Pascal ds PASCAL, OEuvres, éd. L. Lafuma, p.495); 3. 1875 «ensemble de mesures gouvernementales prises dans un but, un domaine déterminé» (Lar. 19e); spéc. a) 1945 plan de stabilisation monétaire (BAUDHUIN, Crédit et banque, p.149); b) 1967 plan-calcul (Le Figaro, 7 janv. ds GILB. 1980); 4. 1947 «ensemble des mesures arrêtées par une entreprise pour orienter son activité et son développement» ici, plan comptable (VILLEMER, Organ. industr., p.180). Déverbal de planter. S'est confondu avec plan2 dont la graphie était proche et dont le sens était très voisin de B (v. BL.-W.1-5).
STAT.Plan1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.:8307. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 9961, b) 9359; XXes.: a) 7591, b) 17247.
BBG. —Archit. 1972, p.18, pp.22-23; p.135, 223. — Sculpt. 1978, p.686.

1. plan, plane [plɑ̃, plan] adj.
ÉTYM. 1520; lat. planus (→ 1. Plain).
1 Sans aspérité ni inégalité d'aucune sorte et qui ne présente de courbure en aucun de ses points. Égal, 1. plain (vx), plat, uni; 2. plan. || Rendre plane une feuille de métal, une pièce de bois ( Aplanir, planer), une couche de terreau. Égaliser, niveler. || Espace plan en haut d'un escalier. Palier.Phys. || Miroir plan (opposé à miroir sphérique). || Dioptre plan.Représentation des objets sur une surface plane. Descriptif (géométrie descriptive); perspective.Math. || Courbe plane. || Angle plan, formé par deux droites d'un même plan.
1 Les anciens ont fort bien remarqué qu'entre les problèmes de géométrie, les uns sont plans, les autres solides (…) c'est-à-dire que les uns peuvent être construits en ne traçant que des lignes droites et des cercles (…)
Descartes, Géométrie, II, De la nature des lignes courbes.
2 (…) on définit (…) la surface plane, celle à laquelle une ligne droite se peut appliquer en tout sens.
d'Alembert, Éléments de philosophie, XV, Œ. compl., t. I, p. 270.
3 Le corps est enserré, rigide (…) dans la gaine (…) d'une robe sous laquelle aucun des indices de la femme ne paraît. Elle est droite, asexuée, plane (…)
Huysmans, la Cathédrale, p. 183.
2 Géométrie plane (opposé à dans l'espace), qui étudie les figures planes.
Par métaphore :
4 Et sans doute tous ces plans différents suivant lesquels le Temps, depuis que je venais de le ressaisir dans cette fête, disposait ma vie, en me faisant songer que, dans un livre qui voudrait en raconter une, il faudrait user, par opposition à la psychologie plane dont on use d'ordinaire, d'une sorte de psychologie dans l'espace, ajoutaient une beauté nouvelle à ces résurrections que ma mémoire opérait.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 1031.
3 (1869). Vx. Mus. || Musique plane : plain-chant.
CONTR. Anfractueux, courbe, gauche, ondulé.
DÉR. et COMP. 2. Plan, planéité, planeter. Aplanir. Plan-concave, plan-convexe.
HOM. (Du masc.) 2. Plan, 3. plan, plant. — (Du fém.) Plane.
————————
2. plan [plɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1553; subst. de 1. plan; on trouve plain, n. m. « plaine, terrain plat » (1138).
1 Surface plane (dans quelques emplois). || Marcher sur un plan incliné. || Toit en plan incliné. || Mesurer l'inclinaison d'un plan au clinomètre.Mécan. || Plan incliné (cit. 9) : machine simple servant d'appareil de levage et de démonstration.Phys. || Plan d'épreuve.Plan d'eau : surface d'eau abritée, calme, susceptible d'être utilisée pour la navigation. || Aménager, créer un plan d'eau. || Les plans d'eau de la région parisienne. → aussi Caverne, cit. 3. — Aviat. || Plan de sustentation d'un avion. Aile, voilure; biplan, monoplan.
1 À l'avant, dans cette blancheur brouillée qui l'environne, il distingue une silhouette, des épaules, un casque, découpés en ombres chinoises, sous les vastes plans noirs des ailes : le pilote !
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 148.
Loc. Plan de travail : élément de mobilier de cuisine formant table.Plan de cuisson : plaque supportant des résistances électriques ou des brûleurs à gaz, encastrée dans un élément de cuisine.
Constructions situées sur le même plan. Niveau (de); 1. plain (de plain-pied).
(1875). Régional. Rez-de-chaussée. || Il habite le plan.(1963). Place. || Le plan Saint-Simplicien à Poitiers.
2 (1680). Sc., cour. Surface contenant entièrement toute droite joignant deux de ses points. || Plan engendré par l'ensemble des droites passant par un point fixe et sécantes à une droite donnée. || Ligne formant l'intersection de deux plans, de deux demi-plans (dièdre). Droite; arête. || Plans coupants (vx), sécants. || Plans parallèles; perpendiculaires. || Droite parallèle, droite perpendiculaire à un plan. || Plan bissecteur (d'un dièdre). || Symétrie par rapport à un plan. || Plan de symétrie.Intersection d'un plan et d'une sphère, et d'un cône (coniques : cercle, ellipse, parabole, hyperbole). || Plan radical de deux sphères. || Plan polaire d'un point par rapport à une sphère. || Plan directeur d'un conoïde. || Plan osculateur (d'une courbe) en un point de cette courbe. || Plan méridien, passant par l'axe de révolution d'une surface de révolution. || Plan tangent en un point à une surface : l'ensemble des tangentes à cette surface, formant un plan.Plans formant les faces d'un polyèdre.
2 (…) on doit supposer (…) dans les éléments de géométrie les idées abstraites de surface plane et de ligne droite, sans faire de vains efforts pour réduire ces idées à quelque notion plus simple. N'imitons pas un géomètre moderne, qui, par la seule idée d'un fil tendu, croit pouvoir démontrer les propriétés de la ligne droite indépendamment du plan (…)
d'Alembert, Éléments de philosophie, XV, Œ. compl., t. I, p. 270.
Projections d'un point sur un plan. || Dans la géométrie descriptive, la position d'un point est déterminée par sa projection orthogonale sur un plan de référence horizontal et sur un plan perpendiculaire au premier (plan vertical, frontal, de front). || Plan de profil. || Éloignement par rapport au plan de projection horizontal. Hauteur, niveau.Représentation des objets sur un plan, en respectant l'apparence sensible. Perspective.
Techn., sc. Astron. || Plan de l'équateur (cit. 2) et plan de l'écliptique, qui passe par l'équateur, l'écliptique. || Plan galactique. || Plan orbital.Balist. || Plan de tir (plan vertical passant par la ligne de tir).Phys. || Plan d'incidence, de réfraction. || Plan de polarisation (→ Déviation, cit. 2). || Plan focal.Sc. nat. || Plan de clivage (→ au fig. Fissurer, cit.). || Plans réticulaires (d'un cristal). || Plan de fracture (cit. 3; → Dislocation, cit. 1), de faille (2. Faille, cit.), de stratification.Anat. || Plan sous-temporal, plan du trou occipital.Mar. || Plan latitudinal.Arts. Méplat. || Les divers plans d'une figure, d'un portrait.
3 (1678). Cour. Chacune des surfaces planes perpendiculaires à la direction du regard (généralement verticale), représentant les profondeurs, les éloignements dans une scène réelle ou figurée en perspective (dessin, peinture, photo). || Premiers plans (situés près de l'observateur). → Changer, cit. 69; gradin, cit. 4. || Au premier plan : à peu de distance. || Seconds plans, plans éloignés ( Lointain), arrière-plans (cit. 1). || Distancer (cit. 2) les plans. || Dégradation des plans.
3 On voit, à droite, une fabrique; proche de cette fabrique, sur un plan plus avancé sur le devant, les débris d'un pilotis, un peu plus vers (…) le fond, une nacelle (…)
Diderot, Salon de 1767, Vernet.
4 Peu à peu, cependant, le soleil qui descend derrière les palmiers n'éclaire plus que le fond de la place. Le premier plan rentre alors dans une ombre douteuse, où l'on ne voit plus distinctement aucune couleur (…)
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 152.
4.1 (…) les centaines de taches claires et frémissantes s'entrecroisant en dents de peigne sur des plans différents de gauche à droite — les plus près — et de droite à gauche — les plus éloignés (…)
Claude Simon, le Palace, p. 19.
(1874). Théâtre. || Plans verticaux matérialisés par le rideau, les décors, la toile de fond…
Par métaphore, fig. Premier, second… plan. || Cette question est au premier plan de l'actualité (Académie). Cf. Sur le devant de la scène.
5 L'histoire, c'est la nuit. En histoire, il n'y a pas de second plan. La décroissance et l'obscurité s'emparent immédiatement de tout ce qui n'est plus sur le devant du théâtre.
Hugo, l'Homme qui rit, II, VIII, III.
Mettre (qqch.) au premier plan, lui accorder une importance primordiale, essentielle. || Mettre au second plan. Reléguer. — ☑ Mettre sur le même plan, sur la même ligne, au même niveau. Côté (à).De premier, de second plan. Importance (→ Jouer, cit. 39; mutuel, cit. 4). || Un écrivain de premier plan. Ordre.
6 J'ai la mémoire engourdie et, pour devenir un homme de premier plan, il faut d'abord posséder une mémoire puissante.
G. Duhamel, la Pierre d'Horeb, VII.
Fig. Façon d'envisager les choses.
6.1 L'homme, jouant perpétuellement entre les deux plans de l'expérience et de l'imagination, voudrait approfondir la vie idéale des gens qu'il connaît et connaître les êtres dont il a eu à imaginer la vie.
Proust, in G. L. L. F.
Loc. Sur le plan de… (suivi d'un subst.), sur le plan (suivi d'un adj. abstrait) : au point de vue (de)… || Sur le plan matériel, spirituel; logique, moral (→ Famille, cit. 33); politique, social…
7 — Et quel est le but de la vie, selon toi ? — De faire son salut, sur le plan spirituel si l'on croit à une vie future; sur le plan sentimental, si l'on tient à une vie terrestre.
A. Maurois, Terre promise, XXXVI.
4 (1918). Spécialt, cour. (Dans des expressions). Image (photogr.) ou succession d'images (cin.), définie par l'éloignement de l'objectif et de la scène à photographier, et par le contenu de cette image (dimension des objets…). || Gros plan; plan lointain. || Photo d'un objet en gros plan. || Gros plan de visage, dans un film.Techn. || Plan rapproché, plan serré (personnages cadrés à la hauteur des épaules); plan américain (personnages coupés à mi-corps); plan moyen (personnages en pied); plan général, d'ensemble. || Tourner une scène en plan fixe, sans déplacer l'objectif.Plan d'archives : images provenant de documents d'archives.
8 (…) lorsque l'appareil et le champ étaient fixes, tourner deux personnages à mi-corps eût contraint à tourner ainsi tout le film; jusqu'au temps où on découvrit plans et découpage. C'est donc de la division en plans, c'est-à-dire de l'indépendance du cinéaste à l'égard de la scène de théâtre, que le cinéma naquit en tant qu'art.
Malraux, les Voix du silence, p. 122.
Loc. fig. En gros, en premier plan.Gros plan sur… (dans un journal, une émission…).
9 Télévision : Albert Camus en gros plan (…) Pourquoi ce « gros plan » me hérissait-il ?
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 201.
Techn. || Plan-paquet : gros plan sur un produit ou sa marque dans une séquence publicitaire.
Par ext. Prise de vue effectuée sans interruption; les images ( Photogramme) qui en résultent (et ce qui en reste après les coupures techniques).REM. Un plan tourné avec une caméra immobile est aussi un « plan » au sens précédent. — Longueur d'un plan. || Montage en plans alternés. || Les plans d'une séquence. || Plan court, long. || Plan-séquence : plan très long, constituant à lui seul une séquence.
COMP. Biplan, monoplan…
HOM. 1. Plan, 3. plan, plant.
————————
3. plan [plɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIVe, « pépinière »; var. de plant; sens étendu au XVIe, « assiette d'un édifice », avec infl. de 1. plain, 1. plan, puis « dessin directeur ».
A
1 (1558). Représentation (d'une construction ou d'un ensemble de constructions, d'un terrain, d'un jardin, etc.) en projection horizontale. || Plan d'architecte, plan d'un bâtiment (cit. 5). Architecture; dessin, iconographie. || Échelle d'un plan. || Plan géométral.
Forme particulière d'un édifice (visible sur le plan). || Plan d'un monument, d'une église (→ Grec, cit. 8). || Plan central, basilical. || Abbaye de plan cistercien.
1 Alors il visitait avec des façons hautaines, mesurait la hauteur des plafonds, dessinait sur son calepin le plan du logis, les communications, la disposition des issues (…)
Maupassant, Pierre et Jean, III.
Plan de masse, ou, sous la forme critiquée, plan-masse : document graphique donnant la position des bâtiments et des volumes construits sur un site.
Plan de situation, servant à localiser un édifice, un terrain, dans son environnement.
Géol. || Lever, dresser, tirer, tracer un plan. Levé; et aussi arpentage (cit.), planimétrie. || Plan nivelé, coté. Nivellement. || Lever un plan à la planchette, au graphomètre (cit.), au tachéomètre.Spécialt. || Plan parcellaire du cadastre. Parcelle.
Milit. || Plan directeur : carte très détaillée utilisée notamment par l'artillerie. || Plan de feu, portant l'emplacement des armes lourdes et automatiques et les zones battues.
Cour. Carte à grande échelle d'une ville, d'un réseau de communications… || Plan de Paris, du métro… (→ Exploration, cit. 5; explorer, cit. 4; itinéraire, cit. 2). || Acheter un plan.
1.1 (…) sur le panneau à gauche de la fenêtre (au-dessus de la petite table supportant la machine à écrire, disposée en diagonale dans l'angle de la pièce) un plan de la ville avec ses pâtés de maisons figurés en jaune, ses rues tracées en quadrillage régulier.
Claude Simon, le Palace, p. 12.
2 (1558). Dessin à une certaine échelle, généralement en projection orthogonale (d'un édifice, d'un appareil, d'une machine) avant sa construction, sa réalisation. Diagramme, épure, schéma; et aussi coupe, élévation. || Le plan et l'élévation (d'un édifice, etc.). || Dessiner les plans d'une machine, d'un dispositif. || Plans et maquettes d'un prototype d'avion.Plan perspectif. || Plan cavalier.Par ext. || Plan en relief.
Plan d'une fresque, d'une tapisserie : projet à l'échelle. Carton, dessin, esquisse…
3 (Déb. XVIIe). Projet élaboré, comportant une suite ordonnée d'opérations ( Moyen), destinée à atteindre un but. Calcul, combinaison, dessein, entreprise, idée(s), projet. || Élaboration d'un plan. || Arrêter, combiner (cit. 6), concerter (→ Heure, cit. 8), concevoir (→ Manquer, cit. 30), dresser, forger (cit. 8), former (→ Conjuration, cit. 2) un plan. Batterie (fig.). || Avoir son plan. || Coordonner ses plans. || Exécuter (cit. 7 et 9) un plan, les détails d'un plan (→ Exécution, cit. 10 et 12). || Déranger les plans de qqn.Plan raisonnable, réalisable. || Les plans les plus vastes (→ Énergie, cit. 9). || Plan irréalisable. Utopie. — ☑ Loc. Tirer des plans sur la comète.Plan d'un complot, d'une conjuration (cit. 2), d'une conspiration, d'un coup d'État.Faire des plans d'avenir. || Esquisser le plan de son existence (→ Lendemain, cit. 8) : se fixer une ligne de conduite.Plan d'ensemble.
2 On se trompait en réalité sur l'audace des vainqueurs. On leur attribuait une préméditation, un plan, un calcul, qui leur étaient étrangers.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., V, IX.
3 D'ailleurs, à quoi bon m'encombrer d'un plan ? Mieux valait me fier à l'inspiration.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, II, XVI.
4 Je te jure que celui qui nous apporterait un plan, même risqué, mais un vrai plan d'action, qui nous dirait, comme dans un naufrage ou un incendie : Faites ça ! (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, X, p. 100.
5 Tantôt, il prenait alors en mains un crayon et un papier, et était censé provoquer et noter des idées touchant l'amélioration de sa situation matérielle : il appelait cela tirer des plans.
Montherlant, les Célibataires, II, VI.
Spécialt. (Au propre et au fig.). || Plans de bataille, de campagne (→ Habileté, cit. 13). || Plan stratégique (→ Harmonie, cit. 37). Stratégie, tactique.
Plan de vol : document établi par le pilote avant le vol et où figurent divers renseignements sur celui-ci (durée, itinéraire, etc.). → aussi le sens 5.
4 (1669). || Plan d'une œuvre (cit. 20), d'un ouvrage : disposition, organisation de ses parties, soit considérée après coup (abrégé, résumé…), soit élaborée avant la composition. Cadre, carcasse, charpente, économie, ordre (des matières), squelette; canevas, crayon (fig.), dessin, ébauche. || Plan d'une comédie (→ Dialogue, cit. 4), d'une tragédie, d'un roman (→ Maquette, cit. 2), d'un ouvrage didactique, d'un exposé, d'une conférence, d'une dissertation… || Plan de devoir donné comme modèle. Corrigé. || Ébauche (cit. 5), esquisse et plan. || Esquisser (cit. 1) un plan.
6 Il se rencontra néanmoins une occasion (…) en laquelle on l'obligea (Pascal)… d'en dire quelque chose de vive voix. Il le fit donc en présence (…) de plusieurs personnes (…) Il leur développa en peu de mots le plan de tout son ouvrage : il leur représenta ce qui en devait faire le sujet et la matière; il leur en rapporta en abrégé les raisons et les principes, et il leur expliqua l'ordre et la suite des choses qu'il voulait traiter.
Ét. Périer, Préface de Port-Royal aux Pensées de Pascal (1669).
7 Pourquoi les ouvrages de la nature sont-ils si parfaits ? c'est que chaque ouvrage est un tout, et qu'elle travaille sur un plan éternel dont elle ne s'écarte jamais.
Buffon, Disc. Acad. franç.
8 On ne peut travailler à un ouvrage qu'après en avoir fait le plan, et un plan ne peut être bien fait qu'après que toutes les parties de l'ouvrage sont achevées. Car ce n'est que lorsqu'on connaît ses matériaux qu'on peut voir comment il faut les arranger.
B. Constant, Journal intime, 23 juil. 1804.
9 L'immensité d'un plan qui embrasse à la fois l'histoire et la critique de la Société, l'analyse de ses maux et la discussion de ses principes, m'autorise, je crois, à donner à mon ouvrage le titre sous lequel il paraît aujourd'hui : La Comédie humaine.
Balzac, Avant-propos, Pl., t. I, p. 16.
10 Je n'ai pas dit un mot de ce que j'aurais dit
Si j'avais fait un plan une heure avant d'écrire (…)
A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », II, XIII.
10.1 Il ne l'est pas moins que le plan le plus ambitieux de la littérature, celui de La Comédie humaine, a été conçu après que Balzac eut écrit la première moitié de son œuvre. Comme en peinture, l'œuvre et le modèle n'appartiennent pas au même univers.
Malraux, l'Homme précaire et la Littérature, p. 140.
5 (1875; spécialisation du sens 3). « Ensemble des dispositions arrêtées en vue de l'exécution d'un projet » (Bettelheim). Planification. || Les plans économiques se différencient des programmes par l'existence d'objectifs précis et de mesures propres à les atteindre. || Plan économique, financier; plan de trois, cinq ans ( Quinquennal). || Additif au Ve plan. || Plan d'aide aux pays sous-développés.Plan d'aménagement, d'embellissement… d'une ville.(1966). || Plan d'urbanisme.Plan de stabilisation (monétaire), plan relatif au maintien du pouvoir d'achat de la monnaie. || Plan de redressement, d'austérité, de relance. || Les grandes options d'un plan. || Plan d'occupation des sols (P. O. S.). || Plan de travail, dans une entreprise. Organisation (du travail), planning.Plan comptable.
(1966). || Plan calcul : ensemble des dispositions administratives et économiques prises par le gouvernement français pour élaborer une industrie nationale de l'informatique.
Le Plan : service habilité à préparer les grands plans économiques d'équipement. || Service du Plan. || Le sixième Plan. || Commissaire général au Plan.
Psychol. || Plan d'échantillonnage (sélection et estimation méthodique des échantillons).Sc. || Plan d'expérience : programme scientifique de récolte des données et d'analyse statistique, dans une expérimentation.
Publicité. || Plan des supports : programme de publicité selon les supports (traduit l'angl. media planning, Journ. off. 1973).
Plan ORSEC (abrév. de Organisation des secours) : plan déclenché par le préfet en cas de catastrophe.Plan d'épargne : système d'épargne dans lequel le souscripteur s'engage à verser régulièrement certaines sommes. || Plan d'épargne logement.Plan d'options sur titres, dans lequel une entreprise offre à ses salariés des options d'achats sur ses actions (traduit l'angl. stock option plan, in Journ. off. 1973).
10.2 Et si l'on vous demande : Quel est le père du plan Marshall ? N'hésitez pas à répondre qu'il s'appelle Staline (…)
A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 67.
6 Argot des bagnards. Plan d'évasion.Par métonymie. Étui contenant les instruments (limes, argent) nécessaires à une évasion.
10.3 Je l'ai eu le plan. C'est un tube d'aluminium, merveilleusement poli, qui s'ouvre en le dévissant juste au milieu (…) je l'embrasse avant de me le mettre dans l'anus.
Henri Charrière, Papillon, p. 19.
7 Lang. des jeunes. Projet de sortie, de distraction. || « T'inquiètes pas de la galère pour samedi soir, j'ai un plan » (P. de Nussac, le Français de moins de 20 ans, in Signature, no 133, 1981). || On cherche un plan pour ce soir.
B Fam. En plan (1821; laissier en un plain, XIVe, avec infl. de plant, plan) : sur place, sans s'en occuper. || Laisser qqn en plan. Abandonner, planter (). || Tous les projets sont restés en plan. Suspens (en).
11 Pour venir, j'ai laissé en plan des examens que je faisais passer.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. VIII, XXV, p. 263.
HOM. 1. Plan, 2. plan, plant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plan — plan …   Dictionnaire des rimes

  • plan — plan, ane 1. (plan, pla n ) adj. 1°   Terme didactique. Se dit de toute surface qui n offre ni plis, ni courbures, ni rides, ni ondulations. Un terrain plan. •   Sachant que ma rétine n est pas plane, mais concave, la géométrie m apprend que les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • plan — The terms and conditions under which the debtor will pay creditors claims (SA Bankruptcy.com) CHAPTER 11 PLAN The Chapter 11 plan must contain, among other things, a division of the claims into various classes, a description of the treatment of… …   Glossary of Bankruptcy

  • plan — PLAN, Ă, (I) planuri, s.n., (II) plani, e, adj. I. s.n. 1. Proiect elaborat cu anticipare, cuprinzând o suită ordonată de operaţii destinate să ducă la atingerea unui scop; program (de lucru). 2. Distribuţie metodică a părţilor componente ale… …   Dicționar Român

  • Plan B et R — Plan B Pour les articles homonymes, voir Plan B (homonymie). Le plan B est la première alternative au plan principal, auquel on recourra si les conditions nécessaires au premier plan ne sont pas réunies (par exemple : si les conditions… …   Wikipédia en Français

  • Plan 9 — from Bell Labs Plan 9 from Bell Labs, appelé usuellement Plan 9, est un système d exploitation expérimental développé par Bell Labs, le descendant de Unix Time Sharing System. Ce n est cependant pas un Unix, malgré la ressemblance de nombreux… …   Wikipédia en Français

  • plan — Plan, [pl]ane. adj. Terme de Mathematique, qui n a guere d usage qu en ces phrases. Angle plan. nombre plan, surface plane. figure plane. Il est aussi substantif, & sign. Surface plane, superficie plate; & en ce sens il n a guere d usage que dans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • plan — plan·et; plan·e·tar·i·an; plan·e·tary; plan·occipital; plan·o·graph; plan·tain; plan·ti·grade; di·plan·e·tism; ex·plan·a·tive·ly; ex·plan·ta·tion; plan·et·oi·dal; plan·et·o·log·i·cal; plan·et·ol·o·gist; plan·ful·ly; plan·ful·ness; plan·gent·ly;… …   English syllables

  • PLAN — steht für: die Vorstellung einer zukünftigen Handlungsabfolge, siehe Planung eine zusammenfassende grafische Übersicht, siehe Plan (Darstellung) großmaßstäbige Landkarten, siehe Plan (Kartografie) eine Freifläche, auch Dorfanger genannt, den… …   Deutsch Wikipedia

  • Plan — steht für: die Vorstellung einer zukünftigen Handlungsabfolge, siehe Planung eine zusammenfassende grafische Übersicht, siehe Plan (Darstellung) großmaßstäbige Landkarten, siehe Plan (Kartografie) eine Freifläche, auch Dorfanger genannt, den… …   Deutsch Wikipedia

  • Plan 9 — Glenda, эмблема Plan 9 Разработчик Bell Labs Семейство ОС потомок …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.